28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

6 Nations : les « fils de » redonnent de l’espoir au rugby français

Publicités

Alors que le XV de France réalise ses meilleures prestations depuis maintenant 10 ans, ce renouveau est loin d’être dû au hasard. Entre changement de dynamique et retour du « French flair », certains acteurs de cette renaissance ont des noms bien familiers…

Tels pères, tels fils. Pour les fanatiques de rugby, ce jeune groupe français est un bond de 30 ans en arrière. Avec des noms comme Penaud, Ntamack ou encore Roumat, difficile de croire qu’on est en 2020. Baignée dans le monde de l’ovalie depuis leur jeune âge, cette nouvelle génération semble avoir tout pour réussir. De l’expérience dans les matchs importants, de la créativité, mais avant tout, une réelle connaissance du sport. Le rugby, c’est dans les gênes.

Dans les radars depuis les équipes jeunes

« Ce XV de France là, ça fait rêver ». Les propos de l’ancien international Sébastien Chabal résonnent chez de nombreux français. En réalisant leur meilleur tournoi des 6 Nations depuis 2010, la côte de popularité des Bleus est à son plus haut depuis 4 ans. En effet, plus de 80% des français ont une bonne image de l’équipe nationale, un total qui dévoile un changement d’ère.

La montée en puissance de ces nouvelles « pépites » ne date pas d’hier. Tous passés par la case moins de 20 ans, ces stars sont suivies de près depuis déjà bien longtemps. 

Romain Ntamack est sans doute le plus connu de ces nouvelles stars, mais il est loin d’être seul. À l’image d’un Alexandre Roumat, qui intègre le groupe français pour la première fois cette année, les enfants d’anciens bleus toquent à la porte de Fabien Galthié.

De père en fils

Avec une équipe de France U20 double championne du monde, l’avenir des bleus est entre de bonnes mains. Mais qui sont ces « fils de », qui redonnent de l’espoir au rugby national ?

Romain Ntamack

Enfin le demi d’ouverture que la France espérait ? Fils du centre toulousain Emile Ntamack, au palmarès impressionnant, Romain Ntamack porte bien son nom. Élégant, talentueux et précoce, le jeune numéro 10 a explosé sur la scène internationale en 2019 et compte déjà 18 sélections. Nominé pour joueur de l’année, Romain incarne le futur brillant du XV de France. 

Damian Penaud

Pour les plus âgés d’entre nous, à la simple évocation du nom Penaud, on repense évidemment à Alain, champion d’Europe 1997 avec Brive. Issue d’une grande famille de rugbymen, il était évident que son fils allait suivre ses traces. Avec déjà 22 sélections à son compteur et plus de cinq saisons au plus haut niveau, Damian est devenu incontournable dans le collectif français.

Arthur Retière

23 ans et déjà plus de 70 matchs en Top14. Arthur Retière, lui aussi, s’est fait une place dans l’élite dès son plus jeune âge. Évoluant du côté de La Rochelle depuis 2016, le fils de Didier a honoré sa première cape internationale ce weekend.

Alexandre Roumat

Les Roumat, voilà là aussi une histoire de famille. Fils d’Olivier, ancien deuxième-ligne des Bleus aux 61 sélections,  Alexandre est promis à un bel avenir. Demi finaliste en Coupe du Monde U20, le troisième ligne de Bordeaux Bègles attend toujours une première sélection en bleu.

Louis Carbonel

Fils d’Alain « Carbo », champion de France en 1987 et légende des rouges et noirs, Louis évolue au RCT depuis ses 4 ans. Le patron des bleuets double champion du monde U20, enchaîne les titularisations en Top 14 et une première sélection ne semble pas si loin. Avec une Coupe du Monde à domicile en 2023, Carbonel est pressenti comme le boss parfait, pour mener les français à leur premier succès.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.