28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

XV de France : que dit le nouvel accord établi entre la LNR et la FFR ?

Publicités

Les supporters des Bleus commencent à y être habitués, chaque saison la FFR et la LNR établissent un accord concernant la libération des internationaux français. Voici la version 2021/2022.

Les tests-matchs de novembre arrivent à grands pas et on commence à y voir plus clair sur les modalités de sélections. Une bonne nouvelle qui devrait nous éviter les imbroglios des saisons passées et surtout faciliter le travail de Fabien Galthié.

Première décision négociée entre les deux parties, la mise à disposition d’un groupe de 42 joueurs pour le sélectionneur. C’était l’une des volontés de Galthié et son staff et elle a, à nouveau, été exaucée. «Les conditions de mise à disposition s’inscrivent dans la continuité de celles mises en place en 2020-2021», souligne le communiqué de France Rugby. De quoi préparer les échéances à venir dans les meilleures conditions.

Autre modalité, les heureux appelés rejoindront le rassemblement 2 semaines avant le premier match. Ils seront mis à disposition 4 semaines lors de l’Autumn Cup et 8 semaines pour le prochain Tournoi des 6 Nations !

Des nouveautés pour les clubs de Top 14

Fabien Galthié n’est pas le seul a avoir obtenu gain de cause pour ses exigences. Les clubs de Top 14 ont aussi su tirer leur épingle du jeu, avec 2 grandes nouveautés.

La première, c’est la libération de 14 joueurs le mercredi précédant la rencontre. Le groupe France sera donc réduit de 42 à 28 joueurs et les éléments libérés regagneront leur club pour disputer le Top 14.

Deuxième gros point, 5 écuries minimums devront être représentées par 1 à 3 joueurs. Une mesure qui vise à faire respecter l’équité pendant les « doublons », comme l’explique le communiqué : «Cette disposition vise à ce que ce groupe élargi soit réparti entre le plus grand nombre de clubs, dans le même esprit que l’accord passé la saison dernière».

23 joueurs protégés au lieu de 28

Comme à chaque Tournoi des 6 Nations, 2 week-ends sans matchs internationaux auront lieu durant la compétition. Jusqu’à présent, 28 joueurs étaient considérés comme « protégés » et ne pouvaient pas jouer avec leurs clubs respectifs pendant ces week-ends. Désormais, ils ne seront plus que 23 à posséder ce statut. Une nouvelle très attendue par les clubs, qui pourront désormais compter (pour certains) un peu plus sur leurs internationaux.

« À travers cet accord, l’ensemble des composantes du rugby français poursuit la dynamique de mobilisation totale en faveur du XV de France dans la perspective de la Coupe du Monde 2023 », ajoute le communiqué.

LNR et FFR semblent travailler ensemble vers un objectif commun : pousser cette incroyable génération vers un premier titre. Il pourrait venir dès mars prochain.  

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.