28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Nationale : Valence-Romans impérial, Bourgoin enfin vainqueur… Le débrief de cette 6e journée

Publicités

La Nationale a une nouvelle fois délivré son lot suspense et de rebondissements ce week-end ! Si les cadors ne se sont pas tous imposés, la lanterne rouge Bourgoin-Jallieu empoche enfin son premier succès de la saison.

Soyaux-Angoulême – Dax : 31 – 12

En match avancé de la 6e journée, Soyaux-Angoulême a récité son rugby pour prendre le dessus sur Dax, avec la manière. À Chanzy, devant un public gonflé à bloc, les Charentais ont su prendre rapidement le large avec brio, inscrivant finalement 4 essais. En sauvant l’honneur avec un dernier essai à la sirène, Dax enlève le bonus offensif à son adversaire du jour, qui continue à poursuivre sa remontée au classement avec une troisième victoire.

Tarbes – Nice : 6 – 19

5 minutes qui ont tout changé. En embuscade au classement (6e), le TPR espérait faire un coup en accueillant le Stade Niçois, samedi après-midi à Maurice Trélut. Après un début de match équilibré (6-6 à la 38e) le pilier de Tarbes Aulika franchit la ligne pour aplatir dans l’en but, mais son essai est finalement refusé pour avoir marqué en deux temps.

En début de seconde période, le carton jaune reçu par l’ailier pyréenen Oltmann débouche sur un essai de Nice, qui s’est ensuite détaché tranquillement pour empocher son premier succès à l’extérieur. À noter la sortie sur civière du troisième ligne du TPR Lucas Parrou, resté au sol après un choc violent.

Dijon – Massy : 23 – 27

Au Stade Bourillot, Massy confirme sa belle forme du moment en inversant la vapeur dans un match spectaculaire. Malgré une domination qui s’est confirmée au score (20-6 à vingt minutes du coup de sifflet final), Dijon s’est fait surprendre deux fois par Marion (67e) et Kotze (79e), dont l’essai transformé offre un précieux succès aux Franciliens. Massy monte sur le podium (3e), Dijon reste englué dans le ventre mou (10e).

Valence-Romans – Aubenas : 45 – 7

Valence confirme son statut de favori n°1 à la montée en Pro D2. À domicile, les Drômois ont délivré un récital pour étriller la défense d’Aubenas, certes réduite à 14 suite à l’expulsion de Nicolas Helmer (19e).

Dans ce derby rugueux, Valence, jamais vraiment inquiété, inscrit 7 essais (dont 4 en 20 minutes en première mi-temps) et n’a pas eu à forcer son talent pour gérer le score par la suite. En tête du classement grâce à cette victoire bonifiée, Valence s’est préparé de la meilleure des manières pour pouvoir affronter Blagnac, lors du choc de la semaine prochaine.

Bourgoin-Jallieu – Cognac-Saint-Jean d’Angély : 26-20

Dans la douleur, Bourgoin engrange enfin ses premiers points de la saison en battant à domicile Cognac. Le doublé de l’ailier Foliaki (8e, 23e) a permis aux ex-pensionnaires de l’Élite de prendre les devants. Si leur fin de match, durant laquelle Cognac a pilonné leur camp sans pouvoir repasser devant, montre qu’il reste encore beaucoup à faire pour se lancer définitivement, cette victoire risque de faire du bien au moral. Défiguré depuis le début de saison (6 défaites en 6 matchs), les Berjalliens ont peut-être enfin trouvé le déclic.

Albi – Chambéry : 30-19

Albi a sans conteste réalisé la perf’ du week-end en dominant Chambéry, leader de Nationale. Tout avait pourtant bien débuté pour les Alpins, grâce à l’adresse face aux perches de Gerber (2 pénalités, 1 drop).

Mais leur indiscipline (2 cartons jaunes en première mi-temps) a permis à Albi de prendre le contrôle du match, avant de se détacher définitivement grâce à un doublé de son ailier Vasuinubu, redoutable meilleur marqueur du Championnat (6 essais en quatre matches). Incisif dans son antre, Albi a su mettre en avant ses qualités de contre-attaque pour s’imposer, et reste bien placé dans le top 6. Chambéry, trop inconstant au fil de la rencontre, lâche son fauteuil de leader.

Blagnac – Suresnes : 15 – 5

Les « Caouecs », pas aidés par une défense fébrile cette saison, ont su enfin tirer leur épingle du jeu en cadenassant l’attaque de leur adversaire du jour, Suresnes. Grâce à Antoine Renaud, auteur d’un essai et précieux au pied, Blagnac, qui vise une montée en fin de saison, a su enfin montrer de la maîtrise dans sa gestion. Suresnes s’incline pour la deuxième fois d’affilée et se fait passer devant par les Haut-Garonnais, bien relancés.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.