28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Tests-matchs : futur adversaire des Bleus, les Blacks changent de capitaine !

Publicités

La Nouvelle-Zélande débutera sa tournée dans l’Hémisphère Nord, ce week-end, et l’achèvera le 20 novembre prochain, à Paris. Pour cette série de tests-matchs, le sélectionneur Ian Foster a opté pour un un changement de capitaine. Un choix fort alors que l’habituel porteur du brassard, Sam Cane, revient de blessure.

Bouleversement dans la hiérarchie des Blacks ! Si le troisième ligne des Hurricanes, Ardie Savea, a mené son équipe vers un nouveau sacre en Rugby Championship, cela n’aura pas suffi pour conserver son rôle de capitaine. Malgré un été plus que réussi pour les hommes en noir (5 victoires en 6 rencontres), Ian Foster décide tout de même de changer son chef de meute pour la tournée d’automne. Un choix très audacieux pour les triples champions du Monde.

L’heureux élu est donc Sam Whitelock, homme de base de la seconde ligne néo-zélandaise et vétéran du groupe. Du haut de ses 127 capes, la légende des Crusaders n’est en effet pas étrangère au capitanat en club, comme en sélection. « C’est un choix logique, a déclaré l’adjoint John Plumtree, à Reuters. Ardie a été reconnu pour l’excellent travail qu’il a fait en Australie, remportant le Rugby Championship, son style de leadership était fantastique, mais c’est aussi formidable d’avoir Sam, son expérience. Nous pensons que c’est bien pour l’équipe que Sam prenne le brassard ».

Whitelock de retour

Titulaire à une seule reprise cet été (face à l’Australie, lors de la 1ère journée), Sam Whitelock a été contraint de râter la quasi intégralité du Rugby Championship. Rentré au pays pour assister à la naissance de son fils, le colosse de Palmerston a dû respecter une quarantaine très stricte, comme le veut le gouvernement néo-zélandais, et n’a donc pas pu rejoindre à temps ses coéquipiers.

Enfin de retour au sein de la sélection, Whitelock profite de la confiance de son entraîneur pour devancer en grade Ardie Savea. Un soulagement pour celui qui n’a pas joué avec les Blacks depuis le 14 août dernier.« C’était un peu différent pour moi d’être à la maison à regarder les matchs […] Je suis content de revenir dans l’équipe pour de bon, j’ai eu beaucoup de faux départs ces derniers temps. C’est tellement spécial d’être ici ! », a confié le Kiwi.

Si Sam Cane fait son grand retour (ce samedi face aux États-Unis), après une blessure aux muscles des pectoraux, Ian Foster et son staff souhaitent laisser au troisième ligne le temps de retrouver totalement ses sensations. Pour cette tournée, Whitelock sera donc le patron d’une équipe qui cherchera à surfer sur son sacre du mois dernier. Les Bleus sont prévenus !

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.