23 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Top 14 : le choc La Rochelle – Toulon en chiffres

RCT
Publicités

Choc de prestige entre deux mal classés pourtant ambitieux, l’affrontement entre le Stade Rochelais et le RCT (match à 21h05 sur Canal +) passe au révélateur des chiffres.

3

Les Rochelais restent sur trois succès consécutifs face à Toulon. Patrice Collazo, manager de l’écurie varoise, a décidément du mal à trouver un plan de jeu efficace face à son ancien club. La dernière victoire toulonnaise date ainsi de l’ère pré-covid ! Le 6 octobre 2019 à Mayol, le RCT, alors mené par Julian Savea, avait largement pris le dessus 23-3 sur son rival. Depuis, les Maritimes ont passé un cap au niveau du standing, et demeurent invincibles lors des trois dernières rencontres.

10

Le nombre d’essais inscrits par Toulon lors de ces 7 premières journées. C’est déjà 16 de moins que Bordeaux-Bègles et 15 de moins que Toulouse, à titre comparatif ! Le RCT a pourtant à sa disposition une ligne de trois-quarts (Belleau, Carbonel, Paia’ua, Cordin, Luc, Villère), impressionnante sur le papier ! Mais pour l’instant, la mayonnaise ne prend pas. Seul Perpignan a inscrit moins d’essais dans l’Élite (8 au total).

– 3 (bis) –

Comme le rang des Rochelais au classement des meilleures défenses du Championnat. Les Maritimes n’ont encaissé que 17,1 points en moyenne lors des sept premières journées. Il n’y a que Toulouse (12,75 points encaissés) et Lyon (16,75 points encaissés) qui font mieux, mais les Rhodaniens ont subi plus de points avec certes un match d’avance. Voilà la preuve que malgré son début de saison cataclysmique, le groupe rochelais présente une fiabilité dans sa solidité de bloc. Avec Alldritt, Skelton ou Danty, les découpeurs sont forcément légion chez les Jaune et Noir.

– 246 –

Le nombre de jours depuis la dernière victoire à l’extérieur de Toulon ! Soit plus de huit mois, et sept matchs à cheval sur deux saisons. Les joueurs du RCT voyagent mal. Loin de la Rade, ils scorent peu (à peine plus de 10 points en déplacement cette saison) et se montrent très indisciplinés. L’affrontement à Marcel Deflandre sera-t-il un déclic ?

– 5 –

Le nombre de joueurs dans la liste de Fabien Galthié alignés ce soir ! Côté toulonnais, seul le pilier gauche Jean-Baptiste Gros (22 ans, 11 sélections), parfait suppléant de Cyril Baille en sélection, figure dans le groupe des tests de novembre. Cette anomalie est notamment causée par les blessures de Baptiste Serin, Charles Ollivon et Gabin Villère, ainsi qu’à la méforme de Louis Carbonel, relégué dans la hiérarchie des 10 par le revenant Anthony Belleau !

La Rochelle peut en revanche se targuer d’aligner quatre Tricolores dans son XV de départ. Devant, on compte le pilier droit Uini Atonio (31 ans, 37 sélections) et le troisième ligne centre Greg Alldritt (24 ans, 23 sélections). Derrière, le centre Jonathan Danty (29 ans, 8 sélections) et l’arrière Brice Dulin (31 ans, 36 sélections) sont également appelés. La preuve que l’effectif varois apparaît bien plus clairsemé que celui de son adversaire du soir !

– 13 –

La place du RC Toulon au classement du Top 14 avant l’affiche de ce soir. Les hommes de Patrice Collazo apparaissent en grande difficulté, déjouant totalement malgré un effectif pléthorique. En cas de nouvelle défaite ce soir, Bernard Lemaître a laissé entendre que la place du manager en chef serait menacée. Malgré l’arrivée de renforts dans le staff, Toulon doit agir dès maintenant, pour ne pas voir ses chances de place dans le Top 6 en fin de saison définitivement hypothéquées.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.