28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

XV de France : la composition probable face à l’Argentine

XV de France
Publicités

Après une semaine de préparation à Marcoussis, le staff des Bleus est en train de dessiner progressivement les contours de l’équipe qui débutera la tournée d’automne, samedi prochain face aux Pumas.

Ce samedi, face à l’opposition des joueurs de Chartres (Fédérale 1), les Bleus ont travaillé leur entame, trois jour après avoir révisé les différents scénarios de fin de match. Numéros floqués sur leurs chasubles, les futurs titulaires ont peaufiné leurs réglages, sous l’oeil avisé de Fabien Galthié, qui avait avancé de trente minutes l’entraînement.

Que retenir de cette mise en place ? Premièrement, que l’association Jalibert – Ntamack se confirme, le second glissant au poste de centre aux côtés de Gaël Fickou. La nuance est qu’en défense, le Toulousain, sans doute mis en avant par son profil de plaqueur exemplaire, alterne avec son homologue bordelais et retrouve l’ouverture. Aux côtés de Fickou, leader de la défense, Jalibert se voit offert une certaine sécurité.

La deuxième chose, c’est que le 5 de devant semble être confirmé, avec quatre cadors et un petit nouveau. La première ligne était formée, chez les titulaires, par Baille, Marchand et Bamba, alors que Paul Willemse évoluait aux côtés du novice Thibaud Flament dans la cage.

Alldritt sur le banc au profit de Jelonch ?

En troisième ligne, surprise : intronisé fer de lance de l’avancée bleue depuis le début de l’ère Galthié, Grégory Alldritt a peu évolué avec les titulaires durant la séance, et se voit sans doute relégué sur le banc par le néo-toulousain Anthony Jelonch. Woki et Gros devraient encadrer le troisième ligne.

Chez les trois-quarts, outre Dupont, capitaine, le triangle d’arrière devrait être composé de Matthis Lebel, qui a une belle carte à jouer lors de cette tournée à l’aile, ainsi que Damian Penaud et Melvyn Jaminet, numéro 15 sur le dos. Chez les remplaçants, le match entre Maxime Lucu et Baptiste Couilloud pour suppléer Antoine Dupont reste encore serré, alors que Gros, Mauvaka, Aldegheri et Taofifenua devraient être les finisseurs du pack, en compagnie d’Alldritt.

Le polyvalent Macalou, aussi bien vu à l’aile qu’au centre du terrain, devrait également figurer dans le groupe. Une place reste à prendre pour le dernier trois-quarts remplaçant, entre Ramos, Moefana et Danty. Le dernier, qui possède l’avantage de pouvoir évoluer à plusieurs postes, tient la corde.

Des revenants pour bousculer la hiérarchie ?

Ce dimanche, 14 joueurs sont appelés pour rejoindre les Bleus à l’abord des derniers jours de préparation au match contre l’Argentine. Parmi eux, on retrouve le pilier droit Mohamed Haouas (27 ans, 14 sélections), de retour de blessure. Le Montpelliérain éjecte ainsi Wilfrid Hounkpatin, pourtant impressionnant avec Castres.

Le Toulonnais Gabin Villère (25 ans, 5 sélections) est également de nouveau disponible : il éjecte son coéquipiers varois Aymeric Luc. Alexandre Bécognée (25 ans, 1 sélection), porté par une forte polyvalence en deuxième et troisième ligne, prend la place d’un autre Montpeliérain, Florian Verhaeghe. Malgré tout, ces retours progressifs de deux titulaires (Haouas, Villère) potentiels face à la Nouvelle-Zélande ne devraient pas être effectifs pour affronter l’Argentine. Le XV titulaire, que l’on a vu à l’oeuvre toute la semaine, semble se dessiner.

La composition probable

15. Jaminet ; 14. Penaud, 13. Fickou, 12. Ntamack, 11. Lebel ; 10. Jalibert, 9. Dupont (cap) ; 7. Cros, 8. Jelonch, 6. Woki, 5. Willemse, 4. Flament ; 3. Bamba, 2. Marchand, 1. Baille

16. Mauvaka, 17. Gros, 18. Aldegheri ou Haouas, 19. Taofifénua, 20. Alldritt, 21. Macalou, 22. Couilloud ou Lucu, 23. Ramos ou Moefana ou Danty

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.