23 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Pro D2 : découvrez le XV type de cette 10ème journée !

Publicités

Comme après chaque week-end, la rédaction de MA5 vous livre son équipe type de la journée de Pro D2 ! Oyomen, Montois et Agenais figurent notamment dans ce XV !

Pilier gauche : Tommy Raynaud (27 ans, Oyonnax)

Comme la semaine dernière, Tommy Raynaud a encore régné en maître dans l’exercice de la mêlée fermée. Face à Bourg-en-Bresse, le capitaine des Aindinois a montré la voie à ces partenaires. Toujours à la pointe du combat, il a d’ailleurs inscrit le premier essai des siens à la 12ème minute.

Costaud et mobile, il s’affirme chaque week-end comme l’un des meilleurs du championnat à son poste. Il est dans notre XV type pour la deuxième journée consécutive.

Talonneur : Romain Latterade (25 ans, Mont-de-Marsan)

Titulaire pour la 7ème fois en 7 rencontres, le jeune talonneur de 25 ans devient un incontournable dans l’effectif montois. Pur produit de la formation landaise et présent au sein du club « Jaune et Noir » depuis ses 13 ans, le N°2 avait visiblement à coeur de mettre à profit toute son énergie dans ce derby basco-landais.

Adroit dans tous les compartiments du jeu et ne rechignant pas aux taches ingrates, Romain Latterade a été le fer de lance d’un pack montois dominateur. Dans son sillage, les « gros » ont pu s’exprimé à travers Léo Banos ou Nicolas Garrault, par exemple.

Pilier droit : Thomas Vernet (27 ans, Provence Rugby)

Le pilier de Provence Rugby a réalisé une partition parfaite face à Grenoble (19-13). Solides en conquête, les locaux ont su faire déjouer des Grenoblois pourtant à l’aise en déplacement. À l’image de deux grosses mêlées où les pensionnaires de Maurice David ont littéralement fait imploser leur adversaires. La première sur une introduction grenobloise aux 5 mètres adverses où il remportent l’épreuve de force et font exclure temporairement un Isérois (54′). La deuxième en fin de partie qui entraine la pénalité convertie par Massip, et ainsi : la victoire.

Sur le terrain pendant les 80 minutes de la rencontre, une performance rare pour un pilier, le Provençal n’a pas lésiné sur ses efforts. Le sens du collectif et de l’abnégation.  

Seconde ligne : William Demotte (30 ans, Agen)

Après des débuts compliqués (à l’image de son équipe), la tour de contrôle du SUA tient peut-être son match référence. En écrasant Montauban, qui s’avançait en favoris à Armandie, les Agenais et le seconde ligne ont marqué les esprits dans l’impact et l’envie.

William Demotte, qui a déployé toute la panoplie du seconde ligne mobile, a été l’un des éléments les plus en vu de son équipe. Son travail de l’ombre et son implication s’en voit récompensé par sa place dans le XV. Déjà présent dans le Lot-et-Garonne entre 2012 et 2017, il va peut-être enfin retrouvé des jours plus fastes avec son équipe.

Seconde ligne : Thomas Ceyte (30 ans, Nevers)

Pour compléter cet attelage, la rédaction fait confiance à Thomas Ceyte. Le seconde ligne, auteur d’un essai en première mi-temps (17’), et les avants de Nevers ont dominé leur sujet tout au long de la rencontre, et notamment en fin de match où ils ont écrasé de pauvres Cantaliens transparents.

À la 71ème, un ballon porté dévastateur vient enfoncer les Aurillacois et donner le point de bonus offensif à l’USON. Avant que 4 minutes plus tard, rebelotte. Toujours grâce à un maul destructeur et un Ceyte à la pointe du combat au sein de ces deux cocottes, Nevers creuse l’écart. Une démonstration de force du pack nivernais face à un concurrent direct. 

Troisième ligne aile : Léo Banos (19 ans, Mont-de-Marsan)

Il fait partie des pépites qui montent dans cette Pro D2. À l’instar de ses coéquipiers Coly, De Nardi ou Liséna, la jeune garde montoise régale depuis ce début de saison. Infatigable, le troisième ligne de 19 ans (déjà au dessus du lot la semaine passée) a encore montré de quoi il était capable.

Dans une rencontre face à l’un des favoris du championnat, son essai (56’) et son abattage extraordinaire, ont permi aux Landais de s’imposer (14-33). 

Troisième ligne aile : Camille Gérondeau (33 ans, Agen)

Parce qu’il avait suffisamment mangé son pain noir, c’est un plaisir de retrouver Gérondeau à ce niveau. Visage de la rédemption de ce SUA métamorphosé. Le troisième ligne n’a jamais lâché. Ce week-end, il a signé une prestation majuscule pour mener les siens vers la victoire, et quelle victoire ! Omniprésent dans le combat, Gérondeau et les avants agenais ont étouffé leurs homologues montalbanais, l’envie a fait le reste.

Vétéran de cette équipe, le « papa » du groupe a prouvé qu’Agen n’était pas mort et que le SUA pouvait maintenant entamer sa remontada. Arrivé à l’intersaison 2020, cette victoire n’était que sa 2ème seulement sous les couleurs d’agenda, on lui en souhaite évidemment beaucoup d’autres. 

Troisième ligne centre : Rory Grice (31 ans, Oyonnax)

Le troisième ligne centre d’Oyonnax se retrouve dans le XV pour la deuxième semaine consécutive. Comme son pilier et capitaine, il a apporté toute sa puissance et son énergie pour faire triompher son équipe.

Dans un derby de l’Ain, certes déséquilibré en apparence, son expérience s’est révélée précieuse. Le N°8 néo-zélandais a d’ailleurs signé, durant la rencontre, son 3ème essai en 2 matchs. 

Demi de mêlée : Thibaut Bisman (30 ans, Béziers)

Pour le retour d’un des derbys les plus historiques du rugby français, l’enfant du pays semblait bien décidé à ne pas passer à côté. Le capitaine de l’ASBH, a donc de suite pris les choses en main. Véritable métronome, mais aussi harangueurs et meneurs d’hommes, le demi de mêlée a fait l’étalage de sa palette technique et humaine.

En parfait chef de meutes, il a su flairer les bons coups comme sur la passe pour son troisième ligne Gunther qui a fait mouche en début de partie (7’), avant d’inscrire son propre essai en filou au ras du ruck à la 27ème. 

Demi d’ouverture : Thomas Vincent (22 ans, Agen)

A l’instar de Demotte ou Gérondeau, il a lui aussi signé une prestation parfaite. Responsable des clefs de l’animation offensive, le jeune ouvreur de 22 ans a assumé, et livré une vraie masterclass. L’ancien aurillacois, s’est illustré d’abord par un magnifique offload dès la 7ème minute pour offrir l’essai à son ailier Rokoduru.

En 2ème mi-temps, il délivre cette fois une incroyable passe au pied d’une aile à l’autre pour Iban Etcheverry (46’). Au pied encore, il transforme les 4 essais de son équipe et inscrit une pénalité (25’). Résurrection.

Ailier : Paul Surano (23 ans, Rouen) 

Dans une rencontre fermée entre Rouennais et Vannetais qui jouaient déjà gros, le salut est venu du jeune ailier de Rouen. Juste avant la mi-temps, sur une initiative d’attaque bretonne, Surano fait parler son sens de l’anticipation et coupe la passe entre deux Vannetais. Personne ne le reverra.

De cette manière, il permet à son équipe de virer en tête à la pause (16-3), et même si il ne le sait pas encore, de lui donner la victoire (19-10). Réalisme. 

Centre : Damien Anon (26 ans, Carcassonne)

Véritable couteau suisse de la formation Carcassonnaise, la polyvalence du numéro 9 de formation dépanne bien les pensionnaires d’Albert Domec en ces temps de blessures. Damien Anon, qui a déjà occupé les postes d’ailier, demi de mêlée, demi d’ouverture, arrière autrefois était cette fois repositionné au centre du terrain, au coeur du jeu. Pas impressionné par la tache qui l’incombait, le néo-trois-quart centre, entré juste avant la mi-temps (38′) à la place de Guillaume Martocq, a brillé et délivré les siens d’un essai de grande classe en soliste.

À 10 minutes du terme, une chandelle lui atterrit dans les mains, il relance, lève la tête, voit l’absence de couverture et tape à suivre pour lui même. Présent à la réception, il s’en va inscrire un essai ô combien important pour Carcassonne, qui ira finalement arracher un succès de rang quelques instants plus tard (16-17).

Centre : Charles Brousse (30 ans, Provence Rugby)

À Maurice David, les Provençaux ont essentiellement dominé devant. Mais dans la ligne de trois-quarts, un homme s’est illustré par son efficacité. Pour son retour après 3 journées d’absence, Charles Brousse, titularisé au coeur du jeu, a été infranchissable en défense. Face à de valeureux Grenoblois, il a posé les barbelés pour arrêter les offensives iséroises.

Et dans un second temps, sur les rares incursions aixoises, il a toujours tenté de trouver la brèche pour scorer. Son association avec Damien Anon dans notre XV, nous parait assez complémentaire et irrésistible.

Ailier : Alexandre De Nardi (22 ans, Mont-de-Marsan)

Un autre joueur bien connu du XV de la rédaction. Sur une lancée absolument exceptionnelle, l’ailier Montois s’est encore montré décisif pour les siens. S’il n’a pas marqué ce week-end, sa rapidité et sa pointe de vitesse ont tout de même permis de faire la différence.

D’abord sur un coup de pied de dégagement de Wakaya où, à la course avec Rémi Baget, l’ailier devance son homologue et le pousse à la faute, entraînant l’exclusion temporaire du Bayonnais ainsi qu’un essai de pénalité qui débloque le compteur montois. Avant de récidiver, dans la foulée, sur exactement la même situation, mais sans parvenir à aplatir cette fois. Qu’importe, l’ailier a crée du danger.

À la 30e minute, c’est encore lui qui vient mettre la pression à l’arrière Arthur Duhau et provoque le dégagement dans la panique des Basques. Le cuir atterrit finalement dans les bras de l’ouvreur montois Du Plessis qui les punit avec un drop. Être ailier ce n’est pas que marquer des essais.

Arrière : Jason Robertson (26 ans, Narbonne)

Dans ce derby, il a été le seul à la hauteur coté Narbonnais. L’habituel ouvreur, repositionné exceptionnellement à l’aile, a été l’auteur de tous les points de son équipe (18). Avec orgueil, il a tenté de maintenir à flot un bateau qui paraissait sombrer. D’abord en échappant à trois plaquages pour filer à dame et permettre au RCN de recoller (12′,10-10). Puis en fin de match, pour signer un doublé et enlever le point de bonus offensif aux voisins Bitterois (80’).

La lourde défaite des siens (34-18) ne doit pas éclipser sa prestation (encore) magistrale.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.