28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Tests-matchs : Smith en 10, Tuilagi à l’aile… Angleterre – Australie, ça promet !

Publicités
competition logo
competition logo
AUTUMN NATIONS SERIES Tests-matchs
Twickenham Stadium | 13 Nov 2021 18h30
Angleterre
32
32 15
Australie
15

Après sa victoire écrasante face aux Tonga, le XV de la Rose reçoit l’Australie ce samedi à Twickenham. Pour son premier gros choc de l’automne, Eddie Jones sort l’artillerie lourde !

Convaincants le week-end passé, les Anglais auront à coeur d’enchaîner contre l’Australie ce samedi, dans leur antre de Twickenham. Sans manquer de respect aux Tonga, Eddie Jones est conscient du défi de taille qui l’attend, certainement plus musclé.

Pour l’occasion, le sélectionneur anglais aligne un XV qui a fière allure. Devant, il opte pour une première ligne très expérimentée pour défier le pack australien. Ellis Genge, très en vue avec Leicester depuis le début de saison, commence au poste de pilier gauche, et sera accompagné de Kyle Sinckler. Les deux encadreront Jamie George au talon, l’homme de base sous l’ère Eddie Jones, préféré au jeune Jamie Blamire qui entamera la partie sur le banc.

La seconde ligne sera 100% Lions Britanniques avec les deux colosses qui ont été de la tournée en Afrique du Sud cette année. Maro Itoje honorera sa 50ème cape à seulement 27 ans et sera aux côtés de Jonny Hill, élément incontournable dans le 8 de devant d’Exeter.

Pour conclure ce beau paquet d’avants, Courtney Lawes, Tom Curry et Sam Underhill forment la troisième ligne. Si le trio est solide, la petite déception demeure sans doute autour de l’absence de Sam Simmonds dans le XV de départ. Le numéro 8 aux 19 essais la saison dernière ne peut débuter que sur le banc.

Si en France le duo Jalibert-Ntamack fait source de polémiques, l’équipe d’Angleterre profite de l’automne pour, elle aussi, tester une nouvelle association. Chouchou outre-Manche, Marcus Smith débutera bel et bien à l’ouverture, accompagné du capitaine Owen Farrell en premier centre.

Après son entrée en jeu fracassante face aux Tonga, le jeune numéro 10 des Harlequins a, encore une fois, prouvé de quoi il était capable. Inspiré en attaque, Smith apporte ce grain de folie que les hommes d’Eddie Jones manquaient ces dernières années.

À la mêlée, l’indéboulonnable Ben Youngs représentera son pays pour la 111ème fois. À trois petites longueurs du record détenu par Jason Leonard, le numéro 9 des Tigers se rapproche un peu plus de devenir le joueur le plus capé dans l’histoire du XV de la Rose (114 sélections).

Alors qu’on pressentait Manu Tuilagi en 13, c’est finalement Henry Stade qui garde sa place au poste de deuxième centre. Après son match plein face aux Tonga et son très bon début de campagne avec Exeter, Eddie Jones le reconduit au coeur de l’attaque.

La dernière fois que Tuilagi portait le numéro 14, c’était face aux Blacks en 2014 !

Manu Tuilagi est donc lui repositionné à l’aile, poste qu’il a côtoyé pour la dernière fois lors de la tournée de 2014 en Nouvelle-Zélande. Il formera le triangle arrière avec la flèche Jonny May et la jeune prouesse Freddie Steward.

Sur le banc des remplaçants, Raffi Quirke et Bevan Rodd pourront fêter leur première sélection.

XV de départ : Genge, George, Sinckler, Itoje, Hill, Lawes, Underhill, Curry, Youngs, Smith. Farrell (c), Slade, May, Tuilagi, Steward

Finisseurs : Blamire, Rodd, Stuart, Ewels, Dombrandt, Simmonds, Quirke, Malins

Beale et O’Connor pour les Wallabies

Le sélectionneur australien Dave Rennie voudra se racheter après la défaite de son équipe face à l’Écosse la semaine dernière. Alors que les Wallabies restent sur une série de 7 revers de rang face aux Anglais, une victoire ce week-end pourra redonner espoir à ce collectif en demi-teinte.

Pour ce choc, Angus Bell, Folau Fainga’a et James Slipper forment les trois de devant. Habituellement à gauche, Slipper débute donc à droite pour la première fois depuis 2012 pour son pays. Il a pourtant dépanné à ce poste pour les Brumbies en Super Rugby. Remplaçant, le pilier de London Irish Oliver Hoskins est aligné pour la première fois sur une feuille de match internationale.

En deuxième ligne, le toulousain Rory Arnold sera associé à Izack Rodda. Rob Leota, le capitaine Michael Hooper et Rob Valetini compètent eux le pack d’avant.

Derrière, les expérimentés Nic White et James O’Connor sont à la charnière, alors que Hunter Paisami et Len Ikitau feront la paire au centre. Le trio de derrière voit Tom Wright et Andrew Kellaway accompagner le revenant Kurtley Beale. Sur le banc face à l’Écosse, l’arrière du Racing 92 remplacera Jordan Petaia, blessé, et débutera son premier match international depuis 2019.

XV de départ : Bell, Fainga’a, Slipper, Arnold, Rodda, Leota, Hooper, Valetini, White, O’Connor, Wright, Paisami, Ikitau, Kellaway, Beale

Finisseurs : Latu, Robertson, Hoskins, Skelton, Samu, McDermott, Lolesio, Perese

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.