28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Pro D2 : solide, Oyonnax s’offre Bayonne !

Publicités

À Charles-Mathon, le dauphin Oyonnax recevait Bayonne, troisième, en ouverture de la 11ème journée. Dans ce choc au sommet, c’est les locaux qui sont sortis vainqueurs, et avec la manière !

Ici c’est Oyonnax et ça, Bayonne l’a bien compris. Venus pour faire un coup, les hommes de Yannick Bru repartent bredouilles de ce déplacement hivernal dans l’Ain. Avec ce succès de prestige, les Oyomen prennent 4 points d’avance sur leur adversaire du soir… Invaincu depuis le début de la saison sur sa pelouse, Oyonnax comptait bien le rester après ce match, et a de suite sorti les crocs. Pourtant, c’est bien Bayonne qui va inscrire les premiers points avec deux pénalités de Germain (0-6, 18e).

Malmenés, les hommes de Joe El Abd se reprennent immédiatement et retrouvent des couleurs. Après une pénalité vite jouée, Credoz s’affale derrière la ligne (7-6, 21e) ! Oyonnax ne s’arrête pas là et veut concrétiser sa forte domination dans ce premier acte. Sur une mêlée à 5, les locaux prennent le dessus sur le pack adverse et permettent à Grice, dans un fauteuil, d’aplatir le deuxième essai de la rencontre (14-6, 30e).

Bousculé, presque submergé, Bayonne ne lâche pas et va retrouver un peu de confiance avant de rentrer au vestiaire. Au delà de la sirène du premier acte, après une « pénaltouche » et plusieurs temps de jeu sur la ligne d’essai des Oyomen, Torsten Van Jaarsveld s’arrache pour réduire l’écart au score (14-11, 41e).

Oyonnax nouveau leader

Il faudra bien dix minutes après la pause pour que les 30 acteurs se remettent à orchester le jeu flamboyant entrevu en première période. Après une succession de pénalités entre les deux snipers du soir (20-14, 50e), c’est au tour de Taylor Paris de franchir la ligne adverse (27-14, 54e) ! Une touche volée et une délicieuse passe au pied de Soulan offre à l’ailier canadien un essai somptueux. Oyo’ fait le break et peut respirer.

Mais Bayonne n’est pas mort et ne lâchera pas le morceau. À l’heure de jeu, Shaun Venter vient offrir l’essai de l’espoir (27-21, 59e). Le demi d’ouverture profite d’un travail de sape des avants pour prendre l’intervalle après une feinte de la moustache sur Lebreton.

Les Basques vont accélérer et tenter le tout pour le tout afin d’arracher la victoire. Un hold-up que ne réussiront pas les Ciel et Blanc. Une dernière pénalité de Soulan (30-21, 66e), et Oyonnax va gérer plutôt tranquillement sa fin de match.

Deuxième défaite des Bayonnais à l’extérieur cette saison, tandis qu’Oyo’ prend provisoirement les commandes de la Pro D2 !

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.