23 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Féminines : La France enfonce la Nouvelle-Zélande (29-7)

Publicités

Au stade Pierre Fabre de Castres, l’Équipe de France féminine a conclu de belle manière sa tournée grâce à un nouveau succès face aux championnes du monde néo-zélandaises (29-7). Elles finissent ainsi leur série de Test-matchs invaincues.

Les patronnes, ce sont les Bleues ! Une nouvelle fois dominatrice face à la Nouvelle-Zélande, quintuples championnes du Monde, l’équipe de Hannick Hayraud a une nouvelle fois déroulé déployant son jeu avec aisance. Les Bleues ont maîtrisé, avec certes moins de facilité que lors de leur première victoire la semaine passée, les Black Ferns mettant cette fois-ci plus d’impact.

Ce sont pourtant les coéquipiers de Gaëlle Hermet qui prennent d’assaut le camp NZ d’entrée. Impériale lors de cette Tournée, la talonneure Agathe Sochat conclut en force le premier essai des françaises sur ballon porté (7-0, 4′), dans un compartiment où les Néo-Zélandaises, en manque de rythme depuis deux ans, se sont montrées méconnaissables.

Bien emmenées par leur demi de mêlée Pauline Bourdon, les Françaises s’appliquent, et sont constamment dans l’avancée. Dans un numéro de funambule en bord de ligne, Castel franchit la ligne d’en-but et donne déjà le break aux Bleues (14-0, 16′).

Quatre essais et une nouvelle fessée

Après un début de match foudroyant, le rythme retombe quelque peu, et les Bleues finissent par se faire surprendre juste avant la pause, sur un essai de Simon en puissance au ras du ruck (14-7, 38′). Surpuissantes en conquête, les Tricolores répondent presque immédiatement. Un dernier maul grossièrement écroulé par la seconde ligne néo-zélandaise Roos oblige l’arbitre à donner un essai de pénalité après la sirène (21-7, 40+3′).

En début de seconde période, la France continue de dicter la rencontre. Dépassées devant et incapable de produire du jeu derrière les Black Ferns sont sans solution face à un défense bleue très agressive. Marie-Aurélie Castel profite du décalage de Drouin pour inscrire encore un essai en coin (26-7, 56′). Son premier essai international !

Les Black Ferns tentent de réagir, mais finiront fanny dans un second acte bien plus haché. Jamais inquiétées, les Bleues profitent de l’indiscipline adverse et s’en remettent à la botte de Caroline Drouin pour clôturer le score sur une pénalité (29-7, 72′). Certes, les Black Ferns, bien trop fébriles, n’ont pas montré leur vrai visage lors de ses Tests d’automne, mais ce double exploit ne doit pas être minimisé.

Dans le camp bleu, cette double victoire présage d’un bel avenir, à moins d’un an du Mondial 2022. Affamées, ces Bleues, doux mélange d’expérience et d’insouciance, semblent être enfin arrivées à maturité !

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.