28 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

XV de France : les 5 duels à suivre face aux Blacks

Publicités

Ce samedi au Stade de France (21h), les Bleus affrontent la Nouvelle-Zélande dans un choc qui s’annonce passionnant. Avec des joueurs de classe mondiale aux quatre coins du terrain, voici les face-à-face qu’il faudra surveiller de près !

Et si les Français mettaient fin à une disette de 12 ans, ce soir au Stade de France ? Depuis leur dernière victoire face à la Nouvelle-Zélande en 2009, jamais les Bleus n’ont eu une aussi belle chance de vaincre l’ogre All Black. Face à une équipe en manque de confiance après son revers en Irlande, les hommes de Fabien Galthié auront une réelle carte à jouer !

Pour tenter de créer la sensation devant ses supporters, Antoine Dupont et ses partenaires devront être à la hauteur de l’évènement. Avec pléthore de stars sur la pelouse, les duels seront brutaux.

Cyril Baille – Joe Moody

La nouvelle étoile toulousaine aura un sacré client en face de lui, ce samedi. Contre l’un des meilleurs à son poste, Joe Moody, Cyril Baille devra se montrer à son avantage dans le jeu courant, en plus de faire preuve de solidité pour prendre le dessus sur Laulala en mêlée fermée. Champion de France et d’Europe en titre, le numéro 1 des Rouge et Noir n’est pas étranger aux grosses échéances, mais manque cruellement d’expérience comparé à son vis-à-vis.

Du haut de ses 56 capes, le champion du monde Moody tentera de faire parler sa bouteille et son savoir-faire pour mettre à mal la première ligne des Bleus. Qui triomphera entre la nouvelle pépite et le vétéran ? En tout cas, le contest sera fascinant.

Cameron Woki – Brodie Retallick

Comparer ces deux joueurs peut sembler ridicule, mais le duel a pourtant bien le mérite d’exister. Si Cameron Woki s’est fait un nom en troisième ligne, c’est désormais avec le numéro 4 dans le dos que le Bordelais porte haut les couleurs du XV de France.Titulaire pour un deuxième match consécutif en seconde ligne, le jeune joueur de 23 ans aura un vrai défi de taille face à un spécialiste au poste.

Brodie Retallick, figure emblématique des All Blacks, jouera son 92ème match sous le fameux maillot noir ce week-end et apportera toute sa palette technique aux hommes d’Ian Foster. Rugueux en défense, solide en conquête et pièce maîtresse dans l’alignement des triples champions du monde, l’ancien des Chiefs a de quoi faire mal aux Bleus.

Grégory Alldritt – Ardie Savea

Dans ce duel là, il y aura sans doute de la casse. Deux « monstres » ballon en main, dévastateurs dans le jeu courant, Grégory Alldritt et Ardie Savea sont les exemples parfaits de ces joueurs capables de faire le liant entre avants et arrières.

Dans un match où l’intensité physique et le combat au sol s’annonce primordial, les deux numéros 8 joueront sans doute un rôle majeur pour leur formation respective. Explosifs et puissants, ils risquent d’être souvent sollicités par leurs coéquipiers pour tenter de transpercer la défense adverse et trouver la brèche.

Antoine Dupont – Aaron Smith

L’élève dépassera t-il enfin le maître ? C’est le face-à-face que tout le monde attendait. Auteur d’une année dorée, Antoine Dupont a tout raflé en club (Top 14 + H-Cup) et s’est émancipé en sélection, avec le brassard de capitaine en prime. Son irrésistible ascension sur l’échiquier mondial du rugby pourrait bien s’achever par un statut de meilleur joueur du monde. Ses progrès constants font désormais de lui le demi mêlée ultime.

Face à lui, son modèle. Aaron Smith possède selon beaucoup la meilleure passe au monde, et à 33 ans, il n’a plus rien à prouver. Son retour, pour sa 102e sélection, face aux Bleus pourrait transformer en profondeur l’animation offensive des Blacks et leur vitesse d’exécution. Dans ce choc au sommet, l’issue sera sans doute décisive pour le sort de la rencontre.

Damian Penaud – Will Jordan

Ce sont de faux jumeaux. Respectivement les meilleurs marqueurs d’essais de leur sélection sur l’année 2021, Damian Penaud et Will Jordan présentent des profils toniques et athlétiques similaires. Mais le Clermontois de 25 ans aura fort à faire face à l’un des plus gros prospects du circuit mondial.

Car Will Jordan est la nouvelle comète qui brille dans le ciel néo-zélandais. La pépite des Crusaders a déjà inscrit 17 essais en 12 matchs ! Soit 15 en 10 rencontres en 2021. Époustouflant. Le jeune joueur de 23 ans est une véritable machine à relance et son sens de l’anticipation lui permet de trouver les brèches dans la défense. À Penaud, auteur d’un très bon début de saison, de se montrer sous son meilleur jour.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.