1 juillet 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Pro D2 : qu’attendre de cette 16ème journée de reprise ?

Après 15 premières journées palpitantes, la Pro D2 est de retour ce jeudi soir avec un choc des plus alléchants entre Agen et Bayonne ! Les deux équipes, comme les 14 autres du championnats, auront à coeur de bien démarrer cette année 2022, synonyme de deuxième partie de saison. Voici les clés pour tout connaitre sur les affiches de ce week-end.

Agen / Bayonne

C’est une affiche qui aurait dû avoir quasiment déjà un parfum de phases finales, et pourtant… Entre les deux relégués de Top 14, l’écart est énorme aujourd’hui. Après une entame de saison catastrophique, les Agenais pointent toujours à la 14ème place du classement, tandis que Bayonne (3e) joue des coudes avec Mont-de-Marsan et Oyonnax en haut de tableau.

Sur une lancée de 4 victoires de suite, les hommes de Yannick Bru (qui sera d’ailleurs absent pour cause de Covid-19), auront fort à faire au stade Armandie. Mais si les « Ciel et Blanc » restent sur 3 victoires face à leur adversaires du jour (Top 14 et Pro D2 confondus), les Lot-et-Garonnais entendent bien mettre fin à cette série.

Le retour de Christophe Deylaud et l’arrivée récente de Bernard Goutta pourraient remettre d’aplomb un SUA à la dérive. Car si les résultats sont toujours irréguliers, il y a tout de même du mieux dans le jeu des partenaires de Paul Graou, et sur leur terres les Agenais ont prouvé qu’ils étaient capables de tout.

Leurs quatre seules victoires de la saison ont toutes eu lieu à Armandie, où ils ont notamment fait tomber des « gros » comme Montauban (41-17, J10) ou Colomiers (18-8, J13). Et sans la courte défaite face au dauphin Oyonnax (14-19, J12), alors qu’ils avaient inscrit un essai refusé sur la sirène, ils auraient pu être sur 5 victoires d’affilée à domicile…

Une chose est sure, Agen, aux portes de la zone rouge, va crânement jouer sa chance et Bayonne risque d’en faire les frais.

Provence / Béziers

Voici un choc qui peut déjà être décisif dans la course à la qualification. Provence (10e – 28 points) et Béziers (9e – 30 points) sont dos à dos au classement… Autant dire que la bataille promet d’être féroce au stade Maurice David. Et si les deux formations n’ont remportés qu’un seul de leurs 5 derniers matchs, les 3 revers consécutifs concédés par les Provençaux avant la trêve ne plaident pas en leur faveur… Mais dans leur antre, les « Noirs » auront justement envie de se relancer et pour cela, rien de mieux que son public et surtout qu’un adversaire en grande difficulté loin de ses bases.

Les Biterrois voyagent mal, c’est un fait. S’ils s’étaient imposés lors de la J2 face à Agen (9-12), les Héraultais ont du attendre la 7ème journée et un déplacement au Stade des Alpes pour triompher à nouveau (19-21)… Depuis, plus rien. 4 cinglantes défaites de suite à Oyonnax (42-12, J9), Bourg-en-Bresse (30-22, J11), Carcassonne (24-18, J13) et dernièrement Vannes (20-8, J15) ont sans doute réussi à instaurer le doute dans la tête des coéquipiers de Thibaut Bisman.

Respectivement à 10 points et 12 points de Montauban (6e), un succès ferait du bien pour espérer recoller au Top 6 et ne pas laisser passer le wagon. Malheur au perdant.

Vannes / Nevers

Non, le RC Vannes n’a pas renoncé à la qualification. Bien que 13ème et plus proche de la zone rouge que du Top 6, les Bretons ne sont, eux aussi, qu’à 13 petits points de Montauban. Autrement dit : tout est possible. Avec une seule défaite lors de leurs 5 derniers matchs, les hommes de Jean-Noel Spitzer ont conclu l’année 2021 en s’imposant face à Béziers (20-8, J15), de bonne augure avant d’attaquer cette deuxième partie de saison. Si les demi-finalistes de la saison passé venaient à faire tomber Nevers (4e), les semaines à venir pourraient s’annoncer palpitantes pour le club armoricain.

De son coté, Nevers s’est cassé les dents sur de valeureux Carcassonnais lors de l’ultime journée (26-25, J15), laissant échapper de précieux points. Alors, une deuxième défaite consécutive pourrait venir dérégler la machine bien huilée des Nivernais, eux qui n’ont jamais perdu deux fois de suite cette saison. Car s’ils sont bel et bien sur la quatrième marche du classement, derrière l’USON les prétendants se bousculent et seulement 5 points les séparent de Carcassonne (7e). Pour essayer de ne pas sortir du Top 6 qualificatif, les hommes de Xavier Péméja savent ce qui leur reste à faire.

Rouen / Bourg-en-Bresse

Dans ce match de bas de tableau, les deux formations n’ont pas le droit à l’erreur. Si Rouen (12e) aura l’avantage du classement et du terrain, les Bressans (15e) sont loins de partir outsiders. Alors qu’ils viennent de faire tomber Grenoble à Verchère (30-20, J15), les Normands, eux, restent sur 4 défaites de rang. De quoi ré-équilibrer un peu la balance. Si les deux équipes s’étaient quittées au match aller sur un score nul (20-20, J3), ce résultat n’arrangerait personne aujourd’hui. Avec le regain de forme de Vannes et Agen qui ont campé pendant longtemps la zone rouge, les Bressans, désormais directement concernés par la relégation, doivent mettre les bouchés doubles pour en rescaper.

Pour Rouen, coincé dans le ventre mou du classement (entre Aurillac (8e) et Vannes (13e) seulement 4 points d’écart), cette victoire face à un concurrent direct pourrait relancer une dynamique positive et surtout faire un grand pas vers le maintien. L’affrontement entre Provence et Béziers, ainsi que le déplacement de Grenoble (11e) à Oyonnax, leur permettrait également de pouvoir grappiller quelques places si ils venaient à assurer l’essentiel.

Aurillac / Narbonne

Durant ses fêtes de fin d’année, les Narbonnais n’ont du penser qu’à une chose : se venger ! Humiliés à Charles Mathon (70-0, J15), Oyonnax n’avait pas fait de cadeaux aux méditerranéens avant Noël. Toujours derniers de cette Pro D2, chaque match va compter dorénavant pour le RCN. Déjà distancés respectivement de 4 et 8 points par Bourg-en-Bresse et Agen, les coéquipiers de Louis-Benoit Madaule n’ont plus le droit à l’erreur.

Alors, ce déplacement dans le Cantal (comme tous les matchs à venir), va ressembler à une finale pour eux. Surtout que paradoxalement, les deux victoires du Racing cette saison ont eu lieu à l’extérieur. Si les « Orange » sont plus à l’aise loin de leur bases qu’au Parc des Sports et de l’Amitié, attention donc aux Aurillacois à ne pas prendre cette rencontre à la légère malgré les 9 matchs sans victoires de leur adversaire du soir.

Surtout que les hommes de Roméo Gontinéac n’ont aucune envie de céder le moindre point, même à un concurrent éloigné. Sur une série de 6 victoires de suite à Jean Alric, les Cantaliens (8e) peuvent encore rêver d’une qualification en fin de saison. À seulement 9 points de Montauban (6e), ils peuvent compter sur la rencontre entre les Sapiacains et Colomiers (5e), ainsi que sur le déplacement de Carcassonne (7e) chez le leader, pour recoller un peu plus au wagon de tête. Et si les Aurillacois étaient la bonne surprise de cette année 2022 ? À suivre.

Mont-de-Marsan / Carcassonne

Si un petit écart sépare le leader Montois et les Carcassonnais (7e) au classement, les deux équipes apparaissent être les plus en forme ces derniers temps. Avec une seule défaite en 8 matchs, les Audois s’affirment comme des prétendants sérieux au Top 6, même si 4 petits points leur bloquent pourtant l’accès à ce cercle très privé. Capables dans leur état de grâce récent de s’imposer à Colomiers (16-17, J10) ou de faire trébucher Nevers (26-25, J15), les « Jaune et Noir » ont montré qu’ils n’étaient effrayés par personne, pas même des membres du « Big Six ». Et si ils parvenaient, sur leur lancée extraordinaire, à faire tomber le leader incontesté ?

Mais dans les Landes, l’exploit s’annonce particulièrement difficile à réaliser. Et pour cause, les Montois n’ont plus perdu depuis 9 matchs à la maison, et cette saison ils ont à chaque fois décroché le bonus offensif face à leurs adversaires (8/8). De plus, en moyenne, lors de leur 8 dernières réceptions, ils ont inscrit 40 points par match. Autant dire que la bande de Coly ne risque pas de se faire dompter aussi facilement. Les derniers à s’être imposés au stade Boniface, c’était tout simplement Soyaux-Angoulême (14-18) au début du mois d’avril 2021. À noter aussi que depuis 2014, l’USC n’est jamais parvenu à s’imposer chez les Montois (8 défaites).

Montauban / Colomiers

Dans ce derby entre Montalbanais (6e) et Columérins (5e), cela risque de chauffer ce vendredi soir ! Si les deux écuries devraient (sauf exploit de Carcassonne) figurer dans le Top 6 à la fin de cette journée, l’une d’elle pourrait néanmoins être lourdement ralentie, en cas de défaite, dans ses rêves de qualification. Si la Colombe peut se rassurer en se disant qu’elle a passé 41 points à deux reprises contre l’USM lors de l’année 2021 (41-31 en avril, puis 41-14 en septembre), 2022 reste néanmoins une nouvelle année.

Comme Montauban (19-9 face à Aurillac, J15), les Haut-Garonnais ne comptent qu’une seule victoire lors de leur 4 derniers matchs (27-10 face à Bourg-en-Bresse, J14), mais à Sapiac, les Tarn-et-Garonnais restent sur 10 matchs sans défaites.

Oyonnax / Grenoble

Le derby des Alpes promet de faire des étincelles ! Oyonnax, dauphin sempiternel de Mont-de-Marsan, reçoit son voisin du FCG (11e). Avec 10 victoires sur les 11 derniers matchs, l’équipe du Haut-Bugey fait encore office de favorite cette année et revient peu à peu sur les talons de Mont-de-Marsan, au point que seulement 2 points les séparent aujourd’hui. Auteurs d’une démonstration lors de leur dernière sortie face à Narbonne (70-0, J15), les Oyomen voudront débuter cette nouvelle année de la meilleure des manières.

Battus en inauguration du championnat dans leur stade des Alpes par Oyo’ (14-22, J1), les Isérois auront à coeur de se racheter en frappant un grand coup contre le rival. Mais pour cela, ils devront s’employer, eux qui n’ont plus gagné à l’extérieur depuis la 6ème journée face à Rouen (16-21), et qui ont encore laissé des points avant la trêve à Bourg-en-Bresse (30-20, J15). Parmi les favoris annoncés à la remontée en Top 14, les Grenoblois stagnent aujourd’hui dans le ventre mou (11e). Ils devront donc prendre leur courage à deux mains pour mettre toutes les chances de leurs cotés et espérer une qualification miraculeuse.

Le programme :

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.