6 juillet 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Pro D2 : Le bon coup de Bourg-en-Bresse, Mont-de-Marsan déroule… Le débrief du multiplex de la 18ème journée !

Dans une journée forcement spéciale après le décès soudain de Jordan Michallet en début de semaine, la loi du terrain a finalement repris ses droits ce vendredi soir. Après l’annulation d’Agen-Vannes, 4 matchs étaient au programme de ce multiplex. Voici les résumés et les résultats.

Montauban / Bourg-en-Bresse : 27 – 27

Ce fût le match le plus animé de ce multiplex. Dans une antre de Sapiac imprenable depuis avril dernier, les Bressans sont d’abord parvenus à faire douter les locaux. Si le premier essai venait du centre montalbanais Paul Bonnefond, bien servi par Franck Pourteau (10′), Loic Baradel lui répondait en force dans la foulée (15′). C’était le début du chassé-croisé.

Quelques instants plus tard, c’est Stéphane Ahmed, le facteur X des « Vert et Noir », qui trouve à son tour la faille (24′). Mais le centre Alexandre Badet, loin de renoncer, se faufile dans un trou de souris pour les Violets (30′). Si la réponse est immédiate, Montauban aura le dernier mot dans cette première période par le biais de son troisième ligne centre Kelly Meafua qui slalome dans la défense et s’affale dans l’en-but (36′). 5 essais dans ce premier acte, et un score de 24 à 15 pour les Tarn-et-Garonnais.

Après la pause, l’interception du deuxième ligne Matt Beukeboom venait relancer les hommes de Fabrice Estebanez juste avant l’heure de jeu (58′), avant que l’ailier Thibaut Perette, sur un magnifique mouvement en bord de ligne, aplatisse à son tour (68′). Ces deux essais burgiens, coup sur coup, ramènent les acteurs à égalité : 27-27.

On en restera là dans cette rencontre. Bourg-en-Bresse fait le coup de la soirée.

Oyonnax / Nevers : 19 – 8

Le leader oyonnaxien avait une nouvelle occasion de montrer qu’il surnageait dans cette Pro D2, c’est chose faite. Avec 3 pénalités de Jules Soulan (14′, 20′, 37′) et un essai de Charlie Cassang (23′) après un magnifique relais de Rory Grice, les Oyomen viraient en tête à la pause. Seul Tanguy Ménoret (35′) venait réduire l’écart pour les visiteurs face aux poteaux. 16-3 dans ce premier acte.

Après les agrumes, le troisième ligne Julien Kazukek signe un magnifique numéro en bord de ligne et trouve son demi de mêlée Guillaume Manevy pour le premier essai nivernais (65′). Mais cela ne suffira pas. Soulan rajoute 3 points dans l’escarcelle aindinoise (72′), et scelle définitivement le sort de cette rencontre. Fin du match : 19 à 8 pour Oyonnax.

Stade Montois / Narbonne : 33 – 6

À la mi-temps, le score avait de quoi surprendre entre Montois et Narbonnais. Alors que l’on promettait l’enfer aux Audois, les « Orange » vendaient chèrement leur peau. Avec une défense de fer, les visiteurs résistaient tant bien que mal à la domination des Landais. À tel point qu’au bout de 40 minutes, 3 petites unités seulement séparaient les deux équipes. 6 à 3 pour Mont-de-Marsan, après deux pénalités de Azpiazu (7′) et Léo Coly (22′), contre une seule de Taulagi (29′).

Mais au retour des vestiaires, Léo Coly prend les choses en main pour les Montois. D’abord grâce à son pied (43′), puis en inscrivant le premier essai de la soirée (59′). Ses coéquipiers Jose Luiz Gonzalez (69′) et Simao Bento (71′) profiteront de 2 minutes d’absence des Audois pour décrocher le point de bonus offensif, et un nouveau succès fleuve. Victoire 33 à 6 pour les pensionnaires de Boniface.

Rouen / Carcassonne : 3 – 24

Dans une rencontre empreinte d’émotion après la disparition de Jordan Michallet, le duel entre les deux formations a d’abord été remplis d’approximations. Durant le premier acte, ce sont les deux ouvreurs Peter Lydon (20′) et Dorian Jones (23′) qui s’illustrent, avant que le numéro 8 carcassonnais Tim Agaba ne viennent inscrire un essai en puissance au raz du ruck à la demi-heure de jeu. À la mi-temps, le score est de 3 à 10 pour les visiteurs.

En 2ème période, le pilier audois Youssef Amrouni franchit la ligne tout en puissance (56′), avant d’être imité par son seconde ligne Christian Van Der Merwe (75′). Dorian Jones transforme les deux essais. Les Rouennais, muets durant presque une heure, s’inclinent finalement 3 à 24. Carcassonne, de son coté, repart avec le bonus offensif. Robert Diochon n’aura décidément pas eu le coeur à la fête ce soir…

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.