23 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

6 Nations : des Anglais décimés pour affronter les Bleus ?

Publicités

Alors que le Tournoi des 6 Nations débute dans seulement 10 jours, la préparation des Anglais a été de nouveau perturbée, ce mercredi, après l’annonce du forfait de leur capitaine Owen Farrell. Une situation loin d’être idéale pour Eddie Jones et les siens, déjà largement touchés par les blessures au sein du collectif.

Jonny May, Manu Tuilagi, Courtney Lawes, Joe Marler et désormais Owen Farrell ! L’infirmerie du XV de la Rose ne désemplit pas depuis ces derniers jours. Un début de rassemblement cauchemardesque pour le staff anglais… Eux qui rêvaient pourtant grand après la débâcle de 2021.

Blessé à une cheville au mois de novembre dernier, l’international aux 94 capes, tout juste remis, a rechuté pendant une séance d’entraînement avec les Saracens. Touché cette fois-ci à l’autre pied, le vice-champion du monde est contraint de se faire opérer en urgence, ce mercredi, et de renoncer à l’intégralité du Tournoi. Une nouvelle tuile qui ne fait pas les affaires d’Eddie Jones, qui devra vraisemblablement composer sans un bon nombre de ses cadres avant le déplacement en Écosse, le samedi 5 février.

Si les Anglais avaient à coeur de surfer sur les bons résultats de cet automne, la tâche s’annonce plus compliquée que prévu pour nos amis d’Outre-manche. Privé de ses stars, le sélectionneur, déjà sous les feux des critiques, va devoir faire des choix forts lors de cette campagne. Des décisions certainement cruciales à moins de deux ans du prochain mondial.

Un dilemme au coeur du jeu

Qui pour porter le brassard ? Quelle association en troisième ligne ? De nombreuses questions planent autour du groupe de 23 joueurs qui défiera l’Écosse à Murrayfield. Mais la plus grande de toutes reste sans doute : qui pour former la paire de centres ?

Si Farrell n’est que le dernier d’une longue liste d’absents dans les rangs anglais, son indisponibilité pose un énorme casse tête au coeur de l’attaque. Eddie Jones avait initialement prévu d’aligner le jeune Marcus Smith à l’ouverture, aux côtés du métronome et capitaine Owen Farrell. Forcé de constater que le coach australien va devoir revoir ses plans.

Une aubaine pour la France ?

Alors que les champions millésime 2020 se déplaceront au Stade de France (le 19 mars) pour un dernier choc qui pourrait décider du vainqueur final, la possibilité de voir une équipe anglaise remaniée est loin d’être impossible.

Sans l’inépuisable Owen Farrell, ni le facteur X Manu Tuilagi, l’identité du duo 12/13 est devenue une source d’inquiétude dans le pays de la Reine. Car si le trois-quarts centre d’Exeter Henry Slade devrait tirer son épingle du jeu et être titularisé pour le début du Tournoi, il devrait néanmoins rater le voyage à Paris.

En effet, sa venue en France est pour l’instant compromise en raison de son statut vaccinal et des nouvelles mesures gouvernementales instaurée dans l’Hexagone. Autant dire qu’il ne reste plus beaucoup d’options…

Face à la solide association Fickou-Vakatawa et la force de frappe française, les jeunes pousses d’Eddie Jones auront fort à faire pour rivaliser dans un crunch salivant. Mark Atkinson de Gloucester, Joe Marchant des Quins, ou encore l’ailier jack Nowell décalé d’un rang, sont annoncés comme les principales alternatives.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.