23 mai 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Pro D2 : qu’attendre de cette 19ème journée ?

Publicités

Si le Covid-19 nous prive, cette semaine, des affiches Narbonne / Provence Rugby et Bourg-en-Bresse / Aurillac, cette 19ème journée n’en reste pas moins chargée. Avec de très gros chocs en vue, voici les clés pour tout connaitre des rencontres de ce jeudi et vendredi soir.

Colomiers / Oyonnax

Colomiers joue à se faire peur. Incapables d’enchainer 2 victoires de suite depuis la 6ème journée, les Haut-Garonnais ont vu leur avance fondre comme neige au soleil. À tel point qu’aujourd’hui, la Colombe n’a plus le droit à l’erreur. Encore battus à Provence (27-20, J18) la semaine passée (pour la 3ème fois en 4 rencontres), les Columérins ne sont désormais qu’à 4 unités de Carcassonne (7e) qui pousse derrière. Autrement dit, en cas de défaite face à Oyo’, les Carcassonnais pourraient en profiter pour sortir les pensionnaires de Michel Bendichou des places qualificatives. Ce serait une première cette saison.

Qui arrêtera la machine aindinoise ? Sur une série, presque surréaliste, de 14 victoires en 15 matchs, les Oyomen sont un véritable rouleau compresseur. Tombeurs de Nevers (5e) le week-end dernier (19-8, J18), les hommes de Joe El Abd profiteront de ce déplacement pour viser un 11ème succès consécutif. Dans la banlieue toulousaine, ils ne devraient pas refuser l’opportunité d’écarter (encore) un membre du Top 6.

Carcassonne / Montauban

Ce sera le deuxième choc de ce jeudi soir, et pas des moindres ! À Albert-Domec, les protégés de Christian Labit tenteront de retrouver leur dynamique. Freinés par Mont-de-Marsan (25-10, J16), puis Oyonnax (13-32, J17), les Carcassonnais (7e) restaient auparavant sur 3 victoires de rang. Victorieux lors de leur déplacement à Rouen (3-24, J18), dans des conditions particulières, les joueurs de la Cité veulent remettre la marche avant, et pour cela : rien de mieux qu’un concurrent direct !

En face, Montauban (4e) n’a plus perdu depuis 3 matchs. Mais lors de leur dernière sortie contre Bourg-en-Bresse, les Montalbanais sont apparus plus friables qu’à l’accoutumée (27-27, J18), en concédant un match nul et un retour express des promus en seconde mi-temps. Déjà distancés de 20 points par le duo de tête, l’objectif pour les Sapiacains est désormais d’assurer un barrage à domicile, dans leur antre quasi imprenable. Pour cela, ils ne doivent pas laisser de points en route car Nevers (5e) et Colomiers (6e), à moins de deux unités des Tarn-et-Garonnais, rôdent.

Béziers / Agen

Coincées dans le ventre mou, Béziers (11e) et Agen (13e) connaissent une dynamique bien différente. Et pour cause, les Agenais vont mieux. En signant l’exploit face à Bayonne (16-16, J16), puis en s’imposant à Narbonne grâce à un drop de Danré Gerber (24-25, J17), les Lot-et-Garonnais se sont donnés le droit de souffler. Invaincu depuis 3 rencontres, le SUA veut encore croire en une remontée miracle. Privé de match la semaine dernière contre Vannes pour cause de Covid-19, nul doute qu’Agen aura faim face à Béziers.

L’ASBH est dans le dur. Sur une série de 3 revers consécutifs, le club historique du rugby français compte actuellement 6 défaites en 7 matchs. Beaucoup trop pour espérer rivaliser avec le haut de tableau. Pire, la zone rouge se rapproche même terriblement pour les partenaires de Thibaut Bisman. Avec certes un match en moins que leurs homologues, les Héraultais ne sont qu’à 4 petits points de Rouen, premier relégable. Dans ce duel aux 19 Brennus réunis, malheur au perdant.

Grenoble / Rouen

Après la vive émotion du coté de Robert Diochon la semaine passée, le Stade des Alpes devrait à son tour connaitre l’émoi. À Grenoble, les deux anciens clubs de Jordan Michallet croiseront le fer, une dizaine de jours seulement après sa tragique disparition. L’ancien ouvreur sera à nouveau dans toutes les têtes et tous les coeurs, ce vendredi soir… Mais attention, sur une série de 7 défaites consécutives, Rouen devra néanmoins réagir pour ne pas définitivement sombrer.

De son coté, le FCG a signé l’exploit lors de la dernière journée à Jean Dauger (35-37, J18). Grace à un doublé du néo-international italien Ange Cappuozo, les Grenoblois se sont rassurés en terre basque et ont stoppé l’hémorragie (3 revers consécutifs). Pourtant, les Alpins (12e) restent seulement à 4 points des Normands et de la zone rouge. Une chose est sûre, un mauvais résultat de l’un ou de l’autre dans cette rencontre pourrait bousculer la course au maintien.

Vannes / Mont-de-Marsan

Leader incontesté et incontestable pendant plusieurs semaines, Mont-de-Marsan n’est plus aussi flamboyant, et s’est même vu doublé par Oyonnax. Avec 2 défaites en 5 matchs, soit autant que lors des 13 premières journées, les Landais sont beaucoup moins réguliers. Récemment battus à Nevers (27-6, J17), puis en difficulté contre Narbonne en première mi-temps (6-3 m.t, J18), ce déplacement en Bretagne ne tombe pas vraiment au bon moment. Surtout quand on sait que toutes les défaites du Stade Montois cette saison ont eu lieu à l’extérieur : Nevers, Grenoble (32-19, J14), Montauban (21-18, J8), et Oyonnax (36-19, J6).

Et si le RCV de la saison passée était enfin de retour ? Auteurs de 3 succès probants dernièrement, les hommes de Jean-Noel Spitzer n’ont concédé qu’une seule défaite en 7 matchs. De quoi redonner espoir en une qualification pour les play-offs de fin de saison.

Sur la 10ème marche du classement, les Vannetais n’ont plus que 10 points de retard sur Colomiers (6e), avec un match en moins en leur faveur. Pour continuer d’y croire, les Bretons n’ont pas d’autre choix que de devoir écarter les « Jaune et Noir ». Un succès face à l’une des équipes les plus fringuantes du championnat indiquerait, bel et bien, que les partenaires de Nick Abendannon n’ont pas dit leur dernier mot. Giflés 46 à 5 lors du match aller (J4), il est temps pour eux de laver l’affront.

Nevers / Bayonne

Défait à Jean Dauger par Grenoble (35-37, J18), la semaine dernière, l’Aviron Bayonnais aura à coeur de se racheter. Alors qu’ils n’avaient plus perdu depuis 6 rencontres, l’égo des Basques a été touché. Si une bête n’est jamais aussi dangereuse que lorsqu’elle est blessée, la tâche ne sera tout de même pas facile dans le Nièvre. Pour les « Ciel et Blanc », la victoire est presque déjà impérative. Distancés de 6 points par Mont-de-Marsan (2e), les Bayonnais n’ont plus de temps à perdre dans leur quête d’une demi-finale directe. Mais leur future recrue Thomas Ceyte et ses partenaires pourraient bien leur jouer un mauvais tour.

Car en face, l’antre du Pré Fleuri est devenue une forteresse imprenable. Sur une série de 9 matchs sans défaites à la maison, la dernière victoire d’un visiteur remonte à la venue d’Oyonnax… en avril dernier ! Et récemment, même le Stade Montois (27-6, J17) s’y est cassé les dents. Si les hommes de Xavier Peméja avaient réussi à tenir en échec les Bayonnais au match aller (23-23, J4), ils devront faire encore mieux devant leur public. Les Nivernais (5e, 46 points), coincés entre Montauban (4e, 46 points) et Carcassonne (7e, 41 points), doivent absolument gagner pour ne pas prendre de risques et espérer finir la saison dans le Top 6.

Le programme :

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.