1 juillet 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

6 Nations : découvrez la composition des Bleuets !

Comme leurs ainés, les jeunes pousses françaises vont ouvrir leur 6 Nations face à l’Italie. À Mont-de-Marsan, vendredi soir, les Bleuets auront à coeur de bien débuter et pourront compter sur une très belle équipe. Quelques noms ne sont d’ailleurs pas inconnus du grand public.

En première ligne, le Bayonnais Matis Perchaud, déjà aperçu à 14 reprises cette saison en Pro D2, sera associé avec le Columérin Robin Bellemand et le talonneur de l’USAP Victor Montgaillard. Le solide N°2, véritable promesse du rugby tricolore, a connu ses premières minutes en professionnel lors du début de la campagne des Perpignanais en Challenge Cup, le mois dernier. Plus récemment, il a d’ailleurs été à l’origine d’une action de grande classe.

Derrière lui, Montgaillard pourra compter sur l’un des ses coéquipiers en club Samuel M’Foudi. La tour de contrôle catalane sera associée avec Hugo Auradou (Pau), le fils de David, pour former l’attelage en seconde ligne.

Léo Banos, positionné au poste de flanker, sera le local de l’étape. Celui qui réalise une saison XXL avec le Stade Montois (15 matchs, pour 14 titularisations), actuel dauphin de Oyonnax en Pro D2, pourra compter sur 2 « jeunes briscards » à ses cotés. Théo Ntamack, le petit dernier de la famille et champion de France Espoirs l’année passée avec Toulouse, portera le N°8. Tandis que le Clermontois Killian Tixeront, désigné capitaine cette année, sera aligné sur le flanc droit de la mêlée.

Une paire de centres explosive

À la charnière, un autre « Jaunard ». Le demi de mêlée Baptiste Jauneau, une feuille de Top 14 au compteur (contre Biarritz, en décembre dernier), formera une très belle association avec l’ouvreur agenais Émile Dayral, trois rencontres en Pro D2 cette saison.

Louis Le Brun qui faisait partie de l’aventure européenne de Castres, lors des 4 matchs de poule, est, lui, positionné en premier centre, alors qu’Émilien Gailleton, véritable révélation du coté du SUA (9 matchs, 7 titularisations), assumera son poste fétiche de N°13. Une paire qui risque de faire de gros dégâts au coeur de l’attaque.

Pour le triangle arrière, Axel Bévia, titulaire à l’arrière lors du déplacement catastrophique de Montpellier au Leinster, occupera cette fois l’aile droite. Son homologue à gauche, Enzo Reybier, l’Oyomen aux 3 apparitions en Pro D2, sera aussi de la partie.

Enfin, le Toulousain Max Auriac, appelé en octobre dernier avec l’Équipe de France à 7 (comme Killian Tixeront, Esteban Capilla ou encore Nelson Épée) et champion de France Espoirs également, assurera l’arrière garde.

Du lourd sur le banc

Le seconde ligne Esteban Capilla, justement, prendra place sur le banc après avoir participé au World Series de Séville la semaine passée. Il sera accompagné par Ethan Randle, le centre/ailier perpignanais, dont le frère Calum était aussi de l’étape andalouse mais sous le maillot d’Angleterre 7. Le feu follet catalan sera avec Liam Rimet, le demi de mêlée lyonnais, les deux seuls trois-quarts de ce banc en 6-2.

Benjamin Boudou sera le talonneur remplaçant. L’Auvergnat était notamment entré en jeu contre l’Ulster, lors de la première journée de Champions Cup. Les piliers Thomas Moukoro (Racing 92) et Valentin Simutoga (ASM), accompagneront le seconde ligne Raphaël Portat (Toulouse), ainsi que Malohi Suta. Le troisième-ligne, né en 2003, vient de connaitre ses premières minutes professionnelles il y 15 jours sous les couleurs de Provence Rugby, et vient d’enchaîner 2 rencontres consécutives.

Le XV :

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.