30 juin 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

International : un championnat du monde tous les 2 ans ? Les dirigeants mondiaux vont se rencontrer !

Les dirigeants du Tournoi des 6 Nations et ceux du Rugby Championship se réuniront à Londres, le mois prochain, pour discuter d’un projet de championnat du monde tous les 2 ans. Une formule inédite, qui pourrait changer la donne du calendrier mondial ! 

C’est la grosse info du jour, et elle nous vient de l’Hémisphère Sud ! Comme relaté par le magazine néo-zélandais Stuff, ce mardi, puis relayé dans la dernière édition du journal australien Sydney Morning Herald, les patrons de l’Ovalie seraient sur le point d’établir un tout nouveau calendrier mondial. Un changement radical, qui verrait la création d’un championnat du monde tous les 2 ans.

Si la Coupe du Monde telle qu’on l’a connaît aujourd’hui ne bougera pas, l’idée est de faire naître une nouvelle compétition majeure à partir de 2024. De quoi « redonner de l’intérêt aux matchs internationaux, et permettre au rugby de se développer », selon Brendan Morris, le directeur de SANZAAR, sponsor officiel du Rugby Championship et du Super Rugby.

Comment ça fonctionne ? 

Pour faire simple, ce nouveau projet verrait l’élite du rugby mondial disputer un mini championnat, tous les deux ans, pour s’arracher le prestigieux titre de N°1. Douze équipes seront donc concernées, soit toutes les formations du 6 Nations, les 4 pays du Rugby Championship, plus deux autres sélections du Sud. Les Fidji et le Japon semblent, pour le moment, tenir la corde, eux qui sont en pourparlers pour intégrer la mythique compétition de l’Hémisphère Sud.

Grâce à un système de points accordés après chaque rencontre internationale, un classement définitif serait alors déterminé en fin d’année. Ce tournoi s’achèverait ensuite avec une grande finale entre les deux meilleures équipes, dans le courant au mois de novembre.« C’est un moyen idéal pour redorer l’image du rugby à l’international », estime Brendan Morris.

À quoi ressemblerait le calendrier des Bleus ?

Pour tous les amoureux du XV de France, la saison des Tricolores ne devrait pas connaître de grands bouleversements. Comme tous les hivers, les Bleus participeront donc au fameux Tournoi des 6 Nations, en s’opposant aux 5 autres cadors européens. Toutes les rencontres compteront alors à la fois pour le Tournoi, mais aussi pour le nouveau « Global Championship ». Autant dire que tous ces tests-matchs prendront une toute autre dimension.

Autre changement, les tournées d’été et d’automne connaitront, elles, un nouveau format. À la place de voir des affrontements dans un seul et même pays, comme la France en Australie en juillet dernier, les équipes européennes se déplaceront chez 3 adversaires différents. Tout comme les nations du Sud au mois d’octobre, qui iront chez 3 membres du 6 Nations.

Il n’est donc pas impossible de voir nos Français se frotter aux Blacks, aux Boks, ou encore aux Pumas deux fois par an d’ici 2024.

Quel avenir pour les nations du Tiers 2 ?

Si ce projet a déjà été mis sur la table en 2019, post-pandémie, l’idée a pourtant été rejetée en raison de l’oubli des pays de second plan. Pendant que le gratin du rugby mondial se défient les uns aux autres, les équipes comme les Tonga, Samoa, Géorgie ou encore l’Uruguay semblent mis à l’écart par les plus hautes instances de l’ovalie.

Trois ans après, les dirigeants ont visiblement appris de leurs erreurs. Alors qu’une deuxième division de douze équipes est étudiée, avec un système de promotion et relégation entre les deux échelons, le rêve pour ces petites nations d’intégrer l’élite n’est peut-être plus si lointain.

Innovateur, ce nouveau format pourrait en tout cas amener de l’enjeu à chaque sortie internationale du XV de France.

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.