6 juillet 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Nationale : Valence-Romans et Soyaux trébuchent, Cognac détaché… le débrief de la 20e journée !

Alors que le dénouement de cette saison régulière se rapproche, la 20e journée de Nationale a encore accouché d’un très beau spectacle ! Si Massy poursuit son rythme infernal, plusieurs de ses poursuivants se sont pris les pieds dans le tapis. En bas de tableau, les résultats du week-end font bouger les chevaux !

Ce week-end de Troisième Division a débuté au Stade Jules Ladoumègue, où d’irrésistibles Massicois recevaient les mal classés Aubenas. Si les deux staffs avaient décidé de faire grandement tourner, Massy prend rapidement l’avantage grâce à deux essais de Tawalo et Seigneuret, avant de faire le trou dès le début de la seconde période. Le pilier Tijde Visser s’offre un doublé pour sécuriser le bonus pour Massy (35-3), qui reste solide 1er, alors qu’Aubenas rétrograde (12e).

Deux surprises viennent ensuite bousculer les rangs chez les prétendants au Top 6 ! Si le dauphin Albi (2e) l’a emporté sans sourciller contre le 9e Suresnes (21-8) grâce à ses gros, Chambéry (5e) a totalement déjoué les pronostics sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, désormais hors du podium (4e) ! L’équipe de Cyril Villain, qui restait sur cinq défaites en six matchs, a refait l’exploit du match aller en prenant rapidement le large au score (6-24, 48e). Malgré un baroud d’honneur et deux essais tardifs de Naqiri et Rubio, Soyaux-Angoulême ne peut se consoler qu’avec le bonus défensif (20-24).

Même sentence pour Valence-Romans (3e) ! Trop indisciplinés, les Drômois n’ont pas pu empocher une septième victoire consécutive, la faute à Blagnac (8e), équipe valeureuse sur ses terres ! Si le VRDR a dominé la majeure partie de la rencontre, le pack haut-garonnais s’offre une dernière action après la sirène et achève les hommes de Johann Authier avec un essai de pénalité (16-15, 85e).

Incapable de montrer de la régularité cette saison, le Stade Niçois (6e) a chuté chez la lanterne rouge Dijon, qui reprend espoir et gagne une place (13e) grâce à, eux aussi, un dernier essai à la dernière minute ! Loïc Le Gal pensait pourtant avoir inscrit un essai décisif (23-27, 79e), mais Dijon a finalement accroché un succès importantissime (30-27, 80e).

Le Stado Tarbes (10e) , giflé à Nice la semaine dernière, s’est enfin donné de l’air sur sa pelouse de Trélut face à Cognac (48-25) ! En déployant à nouveau leur jeu du début de saison, les Bigourdans ont infligé 6 essais aux Charentais, dont un triplé du demi de mêlée Thomas Lhusero ! L’Union est désormais lanterne rouge, à huit unités de leurs adversaires du jour, qui peuvent souffler.

Enfin, Bourgoin s’est offert Dax (35-23) et continue de grappiller dans sa quête de maintien. À Pierre Rajon, les Landais (7e) ont grandement manqué de maîtrise, et ont raté le coche et l’espoir de revenir à hauteur du top 6. Bourgoin s’éloigne de la zone rouge (11e).

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.