6 juillet 2022

MA5

DANS LES COULISSES DE L'OVALIE

Nationale : Valence-Romans fait le coup, Albi impérial… Le débrief et le XV de la semaine de la 22e journée !

Plus que 4 journées avant la conclusion de cette saison régulière de Nationale ! Et dans ce sprint final, cette 22ème journée a particulièrement souri aux locaux, dont Nice, Albi, Tarbes et Bourgoin. Seul le gros choc de ce week-end s’est conclu par la victoire des visiteurs, Valence-Romans, à Soyaux-Angoulême.

Après deux semaines de coupure, la Nationale reprenait ses droits avec des palpitantes affiches. Ce vendredi soir, les Damiers de Valence-Romans ont réalisé une immense performance, en s’offrant le bonus offensif et une victoire face à Soyaux-Angoulême (18-21).

Les deux anciens biarrots, Tim Giresse, auteur d’un doublé (3′ et 25′), et Steven David (44′), sont les principaux artisans de ce succès précieux. Malgré un baroud d’honneur, concrétisé par la réussite au pied du buteur Matthieu Ugalde (18 points, 6 pénalités), Soyaux-Angoulême n’est jamais revenu au score. Les hommes de Vincent Etcheto enchaînent une troisième défaite en quatre matchs, et sont relégués à la 4e place.

Nice revient fort, Tarbes se sublime

Derrière, Nice pousse pour arracher les barrages à domicile (3e et 4e place). Les coéquipiers de Simon Ricquebourg ont fait le job à domicile contre Aubenas (40-22), et restent de solides cinquièmes, à 8 points des Charentais du SAXV, quatrièmes. 13èmes, les Albenassiens, eux, ont du souci à se faire…

Car tous leurs adversaires directs au maintien se sont imposés ! Tarbes (10e) s’est offert un grand bol d’air frais en faisant tomber Chambéry (30-23) à Maurice Trélut, grâce à un doublé du pilier Alexandre Duny. Leur match en retard face à Aubenas, face à qui ils comptent maintenant 7 points d’avance, sera décisif pour l’officialisation du maintien bigourdan.

Avec le même nombre d’unités (44 points), Bourgoin (11e) s’est également enlevé une épine du pied en disposant de Suresnes (23-16), tandis que Dijon sort de la zone rouge en venant à bout de Dax (23-14), apathique et en manque de rythme.

Quelles écuries en phase finale, qui en Nationale 2 ?

Il ne reste à présent plus que quatre journées de Nationale, et aux deux extrémités du classement, l’étau se resserre et les tendances se confirment ! Impitoyable face à Cognac, en prenant le bonus offensif (54-17), Massy continue d’imposer sa loi au classement (1er, 89 points). Bien loin devant leurs principaux concurrents, les Franciliens sont à présent quasi-assurés d’une demi-finale à domicile, et pourront se rôder en vue des phases finales en réceptionnant Chambéry et Valence-Romans.

Vainqueur de Blagnac (31-10), Albi (2e) garde également espoir en une qualification directe en demi-finale ! Avec 78 points, mais un match d’avance sur Valence-Romans (3e, 74 points), le duel avec les Drômois sera serré jusqu’au bout ! Le déplacement à Soyaux-Angoulême, lors de la 24e journée, sera un tournant.

En plus d’Albi, les Charentais seront eux opposés à deux adversaires à la lutte pour le maintien (Aubenas, Bourgoin) et une écurie qui n’a plus rien à jouer (Blagnac). Attention au piège !

Nice (5e) et Chambéry (6e), qui comptent une dizaine de points d’avance sur Dax et Blagnac, devraient sécuriser leur place dans le Top 6. Ils s’affronteront lors de la 25e journée en Savoie, pour, probablement, la 5ème place.

En bas de classement, la lutte reste acharnée ! Seulement 9 points séparent Tarbes (10e) de Cognac-Saint-Jean-D’angély (14e). Mais si les Tarbais saisissent leur chance en match en retard face à Aubenas, premier relégable, le maintien ne sera plus bien loin. Les déplacements à Suresnes et Blagnac, plongés dans le ventre mou, peuvent aussi leur permettre de grappiller des points.

Pour Cognac, l’espoir est mince. Mais en cas d’exploit face à Nice ce week-end, le duel des deux derniers face à Aubenas la semaine suivante pourrait leur permettre de garder espoir, Bourgoin ayant notamment un calendrier compliqué (déplacement à Valence-Romans et Albi, réception de Blagnac et Soyaux-Angoulême).

En recevant, à l’inverse de Tarbes, Suresnes et Blagnac, Dijon espère profiter de sa sur-motivation pour conserver sa douzième place, celle de non-relégable. Il faudra tout de même patienter jusqu’à l’ultime journée pour connaître ce verdict si indécis !

Le XV de la semaine :

Laisser un commentaire

Copyright © All rights reserved. ©MELEEA5 Newsphere by AF themes.